Réunion du TC 4 de l’ARSO sur le Lait et produits laitiers

Réunion du TC 4 de l’ARSO sur le Lait et produits laitiers

Afin de soutenir un meilleur accès au marché dans le cadre de La Zone de Libre-échange Continentale Africaine (ZLECAf), l’harmonisation et la certification des normes au niveau Afrique ainsi que l’application des normes harmonisées constituent un impératif inéluctable. En outre, l’African Regional Organization for Standardization (ARSO) ou l’Organisation Régionale Africaine de Normalisation (ORAN), en collaboration avec la Banque Africaine de Développement (BAD), met en œuvre un projet pour les produits laitiers, l’horticulture, la pêche et l’aquaculture. Des réunions physiques sont prévues pour les experts des comités techniques en charge du développement des ces normes africaines en suivant les différentes phases du processus d’harmonisation.

Au sein de l’ARSO, le Comité Technique 4 ou TC 4 sur le Lait et produits laitiers travaille sur l’harmonisation de plusieurs normes telles que celles relatives au lait, au fromage, au yaourt, au beurre, …Une première réunion physique dudit comité a été organisée à Abidjan, du 03 au 06 Juin 2024 pour permettre aux pays membres de débattre sur les projets de normes proposés et ayant suscité la participation de 23 pays : Algérie, Burkina Faso, Congo Brazzaville, Côte d’Ivoire, République démocratique du Congo, Égypte, Éthiopie, Ghana, Kenya, Madagascar, Malawi, Maurice, Maroc, Namibie, Nigeria, Rwanda, Sénégal, Afrique du Sud, Soudan du Sud, Tanzanie, Ouganda, Zambie, Zimbabwe, le Secrétariat central de l’ARSO et un représentant de le BAD. 

En tant qu’organisme national de normalisation, le Bureau des Normes de Madagascar coordonne la participation de Madagascar à tous les travaux d’harmonisation des normes africaines. Lors de la réunion, Madagascar a été représenté par Madame RANDRIAMASY Sitraka Ambinintsoa, Chef du Service de développement de Normes auprès du Bureau des Normes de Madagascar et Madame ANDRIAMASIHERINJANAKOLONA Razafindrasoa, Docteur Vétérinaire auprès du Ministère en charge de l’élevage. Lors de l’évènement, la cérémonie d’ouverture coïncidait avec celle du TC 17 relatif à l’alimentation animale.

Des discussions techniques sur trente-quatre (34) projets de normes ont été engagées lors de l’atelier. Tous les participants ont émis des observations et commentaires pour chaque projet de norme. Les prochaines étapes du processus consistent à renforcer ces discussions techniques avant de procéder au vote final.

Source : BNM, 2024