certification

Notions essentielles sur le certification

 

 

Définition

La certification est « une procédure par laquelle une tierce partie donne une assurance écrite qu’un produit, un processus, un service, une compétence professionnelle ou un système de management est conforme aux exigences spécifiées dans un référentiel ».

 

Objet de la certification

La certification s’adresse avant tout au client final, qu’il soit consommateur ou utilisateur. Elle est la preuve objective que le produit ou le service acheté ou fourni dispose des caractéristiques définies dans une norme ou un référentiel.

C’est une reconnaissance de la compétence d’une entreprise à fournir des produits conformes aux exigences contractuelles des clients et aux exigences règlementaires fixées par les pouvoirs publics.

 

Différents types de certification

 

La certification de produits

Selon l’ISO/CEI 17000, la certification de produit est une activité par laquelle une tierce partie donne une assurance écrite qu’un produit (y compris un processus, un service) satisfait aux exigences spécifiées.

La certification de produits est une procédure qui permet d’attester qu’un produit qui a été testé répond bien aux exigences (en matière de qualité, de sécurité, de fiabilité et de performance du produit) définies dans le référentiel de certification.

La procédure atteste aussi que tous les produits identiques livrés sont conformes (contrairement à la certification de type). La certification de produit s’accompagne en général d’un droit d’usage d’une marque de conformité, qui peut être apposée sur le produit et les documents associés.

Un label de qualité par contre est une étiquette, un symbole permettant d’identifier et de récompenser un produit dont la conformité à certaines normes a été vérifiée. Il fournit également des informations sur les caractéristiques de ce produit pour que le client puisse avoir des éléments pertinents pour sa décision d’achat.

 

La certification de personne

La certification de personnes ou de personnel est un processus qui permet à un professionnel de faire attester par une tierce partie l’aptitude de son personnel à réaliser des tâches spécifiques. Elle offre aux clients la garantie de la capacité de la personne à assurer la mission qui lui est confiée. La certification de personnel atteste les compétences du personnel dans certains domaines d’activités. Le certificat est délivré à une personne physique et il est nominatif.

La certification vient reconnaître et attester la qualification d’une personne soit à l’issue d’une formation, soit à l’issue d’expériences réalisées dans différents emplois ou activités.

 

La certification d’un système de management

La certification permet d’attester qu’un organisme ou une partie de ses activités répond aux exigences spécifiées définies dans des normes pour les systèmes de management (ISO 9001, ISO 22000, ISO 27001, ISO 50001, etc.).

Un système de management permet d’assurer la réalisation d’un produit ou d’un service conformément aux attentes explicites et implicites en matière de qualité, de santé, de sécurité et de gestion de l’environnement. Les principaux référentiels de management mettent en exergue l’amélioration continue. Déployer un système de management vous offre l’opportunité de focaliser l’attention sur l’optimisation des domaines d’intérêt pour vos parties intéressées et vous-même.

Les normes ISO applicables aux systèmes de management fournissent un modèle à suivre pour mettre en place et gérer ce type de systèmes. Comme toutes nos normes, elles résultent d’un consensus international d’experts et offrent donc tous les acquis de l’expérience et des bonnes pratiques de management établies au niveau mondial.

Ces normes sont applicables à tout type d’organismes ou organisations, indépendamment de leur taille, du produit ou du service fourni, ou du secteur d’activité.

Les avantages de la certification d’un système de management sont :

  • utilisation plus efficace des ressources ;
  • identification des non-qualités ou non-conformités ;
  • meilleure gestion des risques ;
  • augmentation des parts de marchés ;
  • satisfaction accrue des clients.

 

Principes à respecter

Comme la certification fait partie des activités d’évaluation de la conformité,  certains principes doivent être respectés par les organismes de certification dans l’exercice de leur fonction.

Ces principes sont des bases fondamentales pour justifier l’indépendance de ces organismes dans la prise de décisions.

  • La certification contribue à protéger la santé et la sécurité du public, ainsi que l’environnement.
  • Fondée sur les normes, les accords et les protocoles internationaux, l’évaluation de la conformité est libre de tout préjugé national indu.
  • La certification contribue au respect de l’Accord OTC de l’OMC et permet d’éviter la création d’obstacles inutiles au commerce.
  • Elle est réalisée de façon explicite, crédible et transparente ;
  • Les services de certification sont assurés de manière opportune et professionnelle, conformément à un code de déontologie accepté.
  • Les renseignements sur les exigences en matière de certification, les procédures d’accréditation et les résultats obtenus sont accessibles au public.
  • Les activités sont menées dans le strict respect de la confidentialité tout en assurant la pleine communication des résultats de l’ÉC.
  • L’évaluation de la conformité est intrinsèquement volontaire.

Toutefois, il peut arriver que les demandes du marché ou la réglementation gouvernementale rendent obligatoires des exigences particulières en matière de certification.

Les divers intéressés sont appelés, au besoin, à livrer leurs commentaires sur des questions liées à l’évaluation de la conformité en général et à jouer un rôle dans ce domaine.

 

Source : BNM 2024