Réunion du TC 59 de l’ARSO sur l’Ingénierie et la technologie automobile

Réunion du TC 59 de l’ARSO sur l’Ingénierie et la technologie automobile

L’Afrique est actuellement en pleine phase de mise en place des dispositions nécessaires pour la mise en œuvre de l’Accord de libre-échange du continent africain (AfCFTA) auquel la majorité des pays membres de l’Union Africaine a adhéré. Parmi les cinq instruments opérationnels de l’Accord figure l’élimination des obstacles non tarifaires. Parmi ces obstacles non tarifaires, des mesures telles que les normes et les règlements techniques peuvent être cités et le secteur automobile représente un grand enjeu étant donné qu’il s’agit d’un dispositif pour la facilitation du commerce. Le secteur de l’automobile vient en support au développement des autres secteurs  tels que l’agriculture, la pêche, le tourisme,…et une attention particulière doit être portée à la qualité des matériels et services qui y sont impliqués.

Madagascar, étant membre de l’Union Africaine est également membre de l’organisme régional de normalisation appelé « ARSO ou African Organisation for Standardisation » par le biais du « Bureau des Normes de Madagascar ». Au sein de l’ARSO, le Comité Technique TC 59 en charge de la technologie et l’ingénierie automobile travaille sur l’harmonisation de plusieurs normes telles que celles relatives à la sécurité routière, aux pièces de rechange (filtre à air, filtre à huile, filtre à carburant, système de freinage, amortisseur,….).

L’ARSO  a organisé sa troisième réunion à Johannesburg pour permettre aux pays membres de débattre des projets d’harmonisation des normes et a vu la participation des pays suivants : DR Congo, Égypte, Ghana, Kenya, Madagascar, Malawi, Maroc, Maurice, Namibie, Nigéria, Seychelles, Sierra Leone, Afrique du Sud, Tanzanie, Zambie, Zanzibar, Zimbabwe ainsi que d’autres organismes tels que le AAAM, TTTFP, les secrétariats de la SADC et de l’ARSO. 

Madagascar a été représenté par Madame RAKOTOMAHEFA Sitraka Zarasoa, Chef du Département Normalisation auprès du Bureau des Normes de Madagascar. L’atelier a été réalisé en quatre jours dont le premier était destiné à des renforcements de capacités et de partages entre les membres, le second et le troisième jour étaient consacrés à des discussions relatives aux normes et le dernier consistait à une visite industrielle d’une usine de fabrication de véhicule, le MAN Bus α COACH

Source : BNM, 2024